Occasion manquée

Position après 1...Rg6

Position tirée de la partie Michèle Havelka 1524 – JC Moingt 2155, Nationale 2, 29/01/2017.

Dans cette position au moins égale, Michèle joua son fou en c3. Pourquoi n’était-ce pas une bonne idée ? Quel autre coup lui aurait permis de réaliser une perf’ bien méritée ?

Cette année, le désormais traditionnel match de Nationale 2 contre Asnières et son armada de grands-maîtres n’a pas été un remake du fameux 3-3 de l’an passé, mais un 0-7 plus conforme à la logique du Elo.

Pourtant, nos joueurs n’ont pas démérité. Ainsi, Romain a mis le légendaire Mikhail Gurevich en grande difficulté, sacrifiant même la qualité pour un jeu actif, avant d’échanger à tort les dames et de perdre en finale.

La finale Lambert-Gurevich
La finale Lambert-Gurevich : l’expérience finit par parler, mais que le grand-maître a souffert dans cette partie !

Quant à Michèle, au huitième échiquier, elle a vaillamment tenu tête pendant plus de quatre heures de jeu au président asniérois, auquel elle rendait pourtant plus de 600 points, avant de craquer au moment décisif.

t
JC Moingt se prend la tête à deux mains, et il y a de quoi : Michèle a pris l’avantage !

Dans la position du diagramme, Moingt vient de jouer l’insidieux 1…Rg6, tendant un piège dans lequel la malheureuse Michèle va sauter à pieds joints :

Position après 1...Rg6
Position après 1…Rg6

Dans cette position, Michèle joue sans se méfier 2.Fc3??, et la sanction est immédiate : 2…h5+ 3.Rh4 Cf5 mat !

Position après 3...Cf5 mat
Position après 3…Cf5 mat

Au lieu de 2.Fc3?, le coup le plus naturel pour parer la menace de mat est 2.f5!, et après 2…Cxf5 3.Cf4+ Rf6 4.Ch5+ l’échec perpétuel par 4…Rf5 5.Cf4+ Rg6 6.Ch5+ est inévitable ; en effet, si le roi noir se risque en e5, les Noirs perdent leur cavalier après 4…Re5 5.Ff4+ et 6.Rxf5.

Position après 4.Ch4+ : l'échec perpétuel par 4...Rf5 5.Cf4+ Rg6 6.Ch4+ est inévitable.
Position après 4.Ch5+ : l’échec perpétuel par 4…Rf5 5.Cf4+ Rg6 6.Ch5+ est inévitable.

Un moment de déconcentration fatal pour Michèle, qui aura cependant donné bien du fil à retordre à son adversaire.

3 Comments

  1. Eh oui, c’est moi la malheureuse Michèle….une erreur de débutant ! Merci Bertrand pour la solution !

  2. La solution n’est pourtant facile, puisque on ne cherche pas d’habitude des échecs perpétuels .
    Envisager le coup f5 est une chose, calculer toutes les variantes une autre bien différente.
    Bravo Michèle!

  3. Bravo Michèle,
    Il s’en est fallu d’un iota !
    Tu rendais quand même 631 points et tu avais la nulle au bout des doigts !
    Juste une seconde d’inattention et tout bascule, cela arrive même aux plus forts joueurs.
    Quand tu rends tant de points elo à un adversaire, n’oublie jamais de garder en réserve une possibilité de nulle dans ta manche, et sache qu’il n’accepte jamais la nulle sauf contraint et forcé. Une nulle l’aurait rendu fou furieux (comme sa femme l’année dernière qui a du s’y résoudre 36 coups après avoir reçu mon offre !).
    « Keep Walking » !

Comments are closed.