Impossible n’est pas rueillois !

Notre équipe première était en déplacement le week-end dernier à Cappelle-la-Grande, près de Dunkerque, pour disputer deux matches aussi difficiles que cruciaux pour son maintien. Malgré un sort contraire, elle a bravé tous les pronostics pour rentrer deux fois victorieuse de cette périlleuse expédition !

Après les deux défaites inaugurales contre les grosses cylindrées du championnat, il était crucial de revenir de ce déplacement dans le Nord avec au moins une victoire.

A l’origine, l’affaire semblait plutôt mal engagée, en l’absence de notre capitaine Olivier Renet, parti disputer le championnat d’Europe au Montenegro, et de notre joueuse Sophie Lam en voyage à Taiwan.  Heureusement, pour les remplacer et préserver les chances rueilloises, le Grand-Maître rueillois Sergiu Lupu avait accepté de quitter exceptionnellement sa semi-retraite échiquéenne, et Michèle Hawelka de quitter sa retraite bretonne !

Sur le papier, l’équipe de Lille, adversaire du samedi,  semblait à la portée des rueillois ; celle de Cappelle , adversaire du lendemain, partait en revanche plutôt favorite. Il était donc important de se mettre dans les meilleures conditions pour jouer le match du samedi… Comme on le verra, ce ne fut pas du tout le cas !

En effet, la veille du départ, coup de théâtre : nous apprenions (par Sophie depuis Taiwan !) l’annulation du train pour Dunkerque réservé de longue date ! Devant l’impossibilité de trouver un autre train, il fallut se résoudre  à faire le trajet Rueil-Cappelle en voiture !  Sergiu et Franck acceptèrent gentiment de se sacrifier et de prendre le volant le matin même d’une partie difficile.

Mais les ennuis n’étaient pas terminés : arrivés tant bien que mal à Cappelle dans les temps, nos amis eurent la surprise désagréable de ne trouver personne sur place… C’est que le lieu du match avait changé. L’information nous avait été dûment communiquée mais était malheureusement passée inaperçue.

Enfin parvenus sur le lieu de la rencontre avec un léger retard, nos joueurs eurent à subir l’accueil pas vraiment sympathique de leurs adversaires lillois, qui, sans égard pour la situation particulière, exigèrent et obtinrent l’application stricte du règlement. Les rueillois commencèrent donc tous leur partie avec une pénalité de quinze minutes à la pendule.

Dans de telles conditions, il n’était pas facile de jouer sereinement… Mais nos joueurs surent faire abstraction de leurs ennuis et livrer un combat intense. La rencontre, longtemps indécise, était sur le point de basculer en faveur des lillois, quand Caïssa, la déesse bien connue des échecs, se décida enfin à sourire aux rueillois. Dans une position gagnante, l’adversaire de Franck réfléchit, hésita et perdit… au temps ! Une victoire particulièrement savoureuse pour Franck, qui, après s’être levé à 4 heures du matin pour aller travailler, puis avoir dû quitter son travail précipitamment pour s’engouffrer dans sa voiture, récupérer ses camarades, conduire pendant plus de trois heures, avaler un sandwich en  vitesse, chercher la salle de jeu à travers la ville… avait peu apprécié de se voir infliger la pénalité de quinze minutes !

Grâce à retournement de situation, Rueil remportait sur le fil ce match critique sur le score de 3 points à 2.

Le match du lendemain, contre les hôtes cappellois, se déroula dans une ambiance plus propice. Très équilibré et longtemps indécis, il se termina sur un véritable score de football : 1-0 en faveur de Rueil !

Le match contre Cappelle : au 1er plan, Michèle va obtenir la nulle contre une joueuse à 1900 !

Albert Tomasi inscrivit le seul but de la rencontre, et les sept autres parties furent nulles ! Mention spéciale à Michèle qui rendait plus de 400 points Elo à son adversaire !

A l’issue de cette virée victorieuse, notre équipe première occupe désormais la sixième place du classement et peut envisager les prochaines rondes avec davantage de sérénité !

(Photos : courtesy of le compte Facebook de l’Echiquier Cappellois)

 

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *